Culte de Noël - Dim. 15 Décembre à 10h30

Une collation suivra notre rencontre

Bienvenue à tous

Bon oeil

Dans ma profession, j’ai été en charge de mener des contrôles qualité en sidérurgie pour le compte de l’État. Sous contrat, l’industriel mettait à ma disposition plusieurs équipements de CND (Contrôle Non Destructif). Mais avant tout, mon premier outil était mon œil ! À l’examen visuel, j’associais la technique de la lumière « tangentielle ou rasante ». Elle consiste à éclairer l’objet d’étude sous un angle de 5 à 30° pour révéler ses aspects de surface. Ensuite, je sélectionnais (entre IR et UV) différentes longueurs d’onde de la lumière projetée, et j’utilisais une loupe binoculaire. Ainsi, par un grossissement et des conditions d’éclairage spéciaux, j’augmentais mon acuité d’introspection…

Comment avoir une juste connaissance de soi-même ?

Il faudrait recevoir un éclairage performant sur soi avec un angle révélateur : c.-à-d. sans faiblesse et sans défaut de jugement… Or, la lecture de la Bible produit cet éclairage inédit ! Seule, la lumière de Dieu exposée sur nous peut relever ce défi. Jean Calvin écrivait (dans l’Institution Chrétienne) : « C’est une chose notoire que l’homme ne parvient jamais à la pure connaissance de soi-même jusqu’à ce qu’il ait contemplé la face de Dieu et que, du regard de celle-ci, il descende à regarder soi. »

Connaitre Dieu amène à se connaitre… Il donne de voir comme il voit…

Dominique M.

 

« L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état,
tout ton corps sera éclairé ».
Matthieu 6.22

 

Puissance, sagesse, intelligence

La nature et ses interactions complexes sont un formidable terrain d’étude pour les scientifiques. Comme une première évidence devant les sciences qui restent à découvrir ou à déchiffrer, reconnaissons la grandeur de l’intelligence de Dieu comme l’évoque le prophète Jérémie.

Le vol du bourdon en est un exemple emblématique ! Par son vol stationnaire, il est resté longtemps une énigme pour les ingénieurs aéronautiques. En dehors d’un vol à grande vitesse, ses 0,7cm² d’ailes pour un poids de 1,2g défient les lois physiques de l’aérodynamisme (Infime rapport surface portante/poids).
On a fini par découvrir (en plus de 200 battements d’ailes par seconde !) qu’il possède des poils comparables au plumet du pissenlit (qui permet la dispersion des graines par le vent), et des cavités remplies d’air, qui une fois réchauffées, font un effet montgolfières. En fait, tous les insectes volants défient les lois de l’aéronautique classique ! Leur domaine de vol est si instable que seule, une réactivité instantanée par leurs poils sensoriels permet de le maîtriser…

Tout cela m’inspire le principe de faire davantage confiance dans la puissance et la sagesse de Dieu dans différents domaines de notre vie plutôt que s’en remettre aux idées populaires et incertaines du moment !

Vdt

« Il a créé la terre par sa puissance, il a fondé le monde par sa sagesse, il a étendu les cieux par son intelligence. »
Jérémie 10.12