Quel repos cherchez-vous ?

« Mon repos » : c’est une petite maison à la campagne. Un vieux couple l’habite, profitant d’une retraite longtemps attendue. « Bon repos » : c’est une autre habitation plus confortable au milieu d’un grand jardin. Des commerçants retirés des affaires.

Que de « repos » ardemment poursuivis, laborieusement gagnés ! On en jouit quelque temps, puis surviennent maladies, épreuves, déceptions, deuils le repos est troublé, perdu. Notre repos sur la terre n’est jamais assuré, et l’idée qu’il prendra fin tôt ou tard vient déjà en gâter la jouissance. Le ver est dans le fruit.

Une autre maison, tenez, celle de nos voisins, achetée et aménagée par un jeune couple au prix de beaucoup de sacrifices et de travail… Cinq ans plus tard le foyer est disloqué, chacun est parti de son côté, la maison de rêve est en vente.

Ami fatigué de la vie, fatigué des autres, fatigué de vous-même, ce repos de l’âme, que vous n’avez pas trouvé jusqu’ici, Jésus est seul à vous l’offrir. Au milieu de ce monde qui n’a jamais donné de repos durable, sa voix se fait encore entendre aujourd’hui : « Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi je vous donnerai du repos » (Matthieu 11. 28).

B.S.

« C’est auprès de Dieu seul que je suis tranquille;
c’est de lui que vient mon salut ».
Psaume 62.1

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>