Entre contentement et confinement

L’épître de Paul aux Philippiens est une démonstration de contentement dans la foi.

Pour un homme habitué autrefois à entreprendre souvent de grands voyages missionnaires, son contexte de vie désormais se réduit à une assignation à résidence à Rome (comme virtuellement une prison, étant sous bonne garde).

Isolé, Paul est comme en confinement, dirions-nous de nos jours. Cependant, loin de se plaindre, cette épître de seulement 4 chapitres respire de tout autre chose. Paul y mentionne pas moins de 38 fois la personne de Jésus-Christ, tant sa vie a été transformée par le glorieux message de l’Évangile. Pour l’apôtre : Christ est sa vie (Philippiens 1.21). Le grand but qu’il poursuit dans son existence est de regarder à l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ, son Seigneur (Philippiens 3.8). Son attente ultime dans la foi était d’être un jour avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur (Philippiens 1.23).

Cette épître se veut donc être un encouragement pour ses lecteurs. Le contentement est comme une perle rare et Paul en faisait la démonstration dans son confinement ; j’ai appris à être content de l’état où je me trouve (Philippiens 4.11). Il avait découvert que le véritable contentement provient de l’obéissance et de la joie à suivre la volonté de Dieu pour sa vie. A l’exemple suprême de son Sauveur et Seigneur Jésus-Christ qui accomplissant la volonté du Père céleste pour nous tous, est venu pour notre salut. Entre contentement et confinement, où vous situez-vous ?

Certes, nous ne pouvons peut-être pas nous glorifier de nos circonstances actuelles liées au confinement. Ceci dit, le chrétien à l’exemple de l’apôtre Paul, peut tirer bénéfice de ce temps en se concentrant sur l’essentiel, à savoir continuer à courir vers le but pour gagner le prix. Dieu nous appelant d’en haut à le recevoir par Jésus-Christ. (Philippiens 3.14).

EH

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>