Reprise

Puissance, sagesse, intelligence

La nature et ses interactions complexes sont un formidable terrain d’étude pour les scientifiques. Comme une première évidence devant les sciences qui restent à découvrir ou à déchiffrer, reconnaissons la grandeur de l’intelligence de Dieu comme l’évoque le prophète Jérémie.

Le vol du bourdon en est un exemple emblématique ! Par son vol stationnaire, il est resté longtemps une énigme pour les ingénieurs aéronautiques. En dehors d’un vol à grande vitesse, ses 0,7cm² d’ailes pour un poids de 1,2g défient les lois physiques de l’aérodynamisme (Infime rapport surface portante/poids).
On a fini par découvrir (en plus de 200 battements d’ailes par seconde !) qu’il possède des poils comparables au plumet du pissenlit (qui permet la dispersion des graines par le vent), et des cavités remplies d’air, qui une fois réchauffées, font un effet montgolfières. En fait, tous les insectes volants défient les lois de l’aéronautique classique ! Leur domaine de vol est si instable que seule, une réactivité instantanée par leurs poils sensoriels permet de le maîtriser…

Tout cela m’inspire le principe de faire davantage confiance dans la puissance et la sagesse de Dieu dans différents domaines de notre vie plutôt que s’en remettre aux idées populaires et incertaines du moment !

Vdt

« Il a créé la terre par sa puissance, il a fondé le monde par sa sagesse, il a étendu les cieux par son intelligence. »
Jérémie 10.12

 

Écouter Dieu directement

Bien que tout l’univers témoigne de la sagesse et de la puissance divine, cela ne suffit pas pour donner à l’homme la connaissance de Dieu et de sa volonté pour le salut de son âme… C’est pourquoi, aux descendants d’Abraham d’abord, puis au monde entier, il a plu à Dieu de se faire connaitre de différentes manières. Finalement, il y a deux mille ans, Dieu s’est incarné dans le Christ-Jésus pour annoncer sa volonté à l’humanité. Pour qu’elle soit enracinée et propagée, Dieu a veillé qu’elle soit entièrement mise par écrit par des hommes qu’il a conduits par son Esprit pour cela.

Il est donc nécessaire de lire la Bible pour connaitre Dieu et sa volonté. « L’autorité du texte dépend, non pas du témoignage d’un homme ou d’une Église, mais entièrement de Dieu qui est la Vérité même » (Confession de foi de Westminster). Du livre de la Genèse jusqu’à celui de l’Apocalypse, la Bible révèle le caractère immuable de Dieu et l’identité de Jésus-Christ comme l’unique et indispensable chemin conduisant au salut le croyant. De A à Z, la cohérence de son contenu authentifie Dieu comme son auteur. La Bible doit être reçue non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu (1 Thessaloniciens 2.13). Celui qui la consulte, écoute Dieu directement !

Vdt

« Les paroles de l’Éternel sont des paroles pures, un argent éprouvé sur terre au creuset, et sept fois épuré ».
Psaumes 12.7